• Victoria JACQUES

10 habitudes simples pour rester positif


Dire que tout le monde a toujours pensé que je suis quelqu’un de positif ! J’affiche toujours mon plus beau sourire, annonce que je vais très bien chaque fois qu’une personne s’en inquiète, raconte comme une blague toutes ces choses négatives qui m’arrivent… Bref, j’ai toujours bien donné le change et mon entourage m’admire d’être toujours joyeuse et enjouée au milieu des tempêtes de la vie.

Mais la réalité est tout autre. Car en fait, l’expérience, le temps, les coups durs, ou tout simplement la vie, ont fini par me faire comprendre que je suis une anxieuse née. Et si le folklore que j’ai mis en place me permet de protéger mon entourage de mon anxiété maladive, à l’intérieur ça n’est pas si simple. C’est souvent la négativité qui l’emporte.

Comme je comprends vite mais qu’il faut m’expliquer longtemps (lol !), il m’a fallu des années pour réaliser que cette attitude « pseudo » positive, que je donne à voir aux autres, était un point de développement personnel à travailler en profondeur.

En effet, au lieu de prétendre que je suis quelqu’un de positif, pourquoi ne pas travailler à le devenir vraiment ?

J’ai donc exploré sérieusement cette piste et ai réalisé qu’adopter un état d’esprit positif a considérablement réduit mon anxiété.

Dans cet article, je vous présente les dix habitudes (+ une en bonus !) qui m’ont permis de vivre plus positivement. Je vous recommande de ne pas essayer d'ajouter à votre vie toutes ces habitudes en une seule fois, mais plutôt de cultiver chaque habitude l’une après l’autre.

1) Ne laissez pas les choses négatives vous abattre et posez-vous les bonnes questions

Une personne positive voit les bons côtés qu’une mauvaise situation peut offrir.

De choses négatives peuvent arriver à n’importe qui.

La différence entre une personne positive et une personne négative ne réside pas dans les événements qui lui arrivent, mais dans la façon dont elle réagit à ces événements. Alors que les personnes négatives laissent les mauvaises choses les assommer, les personnes positives tirent le meilleur parti de ces choses.

« Le destin mêle les cartes et nous jouons. » (Arthur Schopenhauer).

En se penchant sur la biographie de personnes connues, on réalise comment certaines arrivent à surmonter tous les obstacles. Prenons quelques exemples de personnes qui ont particulièrement bien joué la partie, avec de mauvaises cartes en main :

  • Ella Fitzgerald : Sa mère mourut alors qu'Ella n'avait que 14 ans. La jeune fille eut le temps de travailler en tant que gardienne... dans une maison close, jusqu'à ce que les services de l'enfance ne la mettent dans un orphelinat. Elle s'enfuit et resta sans-abri jusqu'à ce qu'elle décide de participer à un concours de chant. Elle n'avait auparavant jamais été sur scène et n'avait même pas de vêtement présentable, mais elle captiva tant l'assistance qu'elle obtint le premier prix. Un producteur de jazz s'intéressa ensuite à elle.

  • Charles Chaplin : Le rôle le plus célèbre du grand comédien du XXème siècle fut celui d'un vagabond inspiré de la propre expérience difficile de Chaplin. Ayant grandi dans une pauvreté extrême, il perdit son père très jeune. Sa mère souffrait d'une maladie mentale, de telle sorte que le jeune Charles dut accepter toutes sortes de travail dès sa plus tendre enfance. Il a été distributeur de journaux, serveur, coupeur de bois et tout cela alors qu'il n'avait même pas atteint l'âge de 14 ans. Il obtint son premier petit rôle au théâtre à 14 ans, celui d'un messager dans l'œuvre Sherlock Holmes. Lorsqu'il reçut le script, Charles ne put le lire car il était analphabète puisqu'il n'avait pas eu l'occasion d'aller à l'école. Son frère Sidney l'aida à apprendre le scénario. Charles n'avait aucune éducation, mais grâce à son talent, il put avoir une brillante carrière d'acteur.

  • Oprah Winfrey : Aujourd'hui, elle est la première femme noire millionnaire de l'Histoire. Mais dans son enfance, la petite Winfrey fut obligée de porter des vêtements faits en sacs de pommes de terre, car sa famille était d’une pauvreté extrême et elle fût même l’objet de violences domestiques. Sa grand-mère la frappait avec un bâton pour la moindre bêtise et Oprah tomba enceinte à 14 ans. Le bébé n’a pas survécu. Pendant l’adolescence, elle se mit à étudier sérieusement, elle trouva ensuite du travail en tant que journaliste dans les médias locaux et créa rapidement son programme The Oprah Winfrey Show, qui eut le succès que l'on connaît.

  • Sylvester Stallone : En 1977 le film Rocky, dont le scénario est de Stallone lui-même, a reçu trois oscars. Sylvester n'a pas été très chanceux et ce depuis le jour de sa naissance : pendant l'accouchement, les obstétriciennes lui endommagèrent le nerf facial, ce qui lui donna un visage différent et l'empêcha de parler clairement. Il fit ses études dans une école pour adolescents à problèmes et ses camarades se moquaient de lui. Jeune, Sylvester travailla comme portier, laveur de cages au zoo et il a même accepté de jouer dans un film pour adultes. Comme il ne payait pas son loyer, il fût expulsé et se retrouva dans la rue pendant trois semaines. Et c'est uniquement l'écriture du scénario du film Rocky, décrivant la vie d'un boxeur intransigeant, qui lui apporta l'argent et la gloire.

  • Les professeurs de Thomas Edison lui disaient qu'il était « trop bête pour apprendre quoi que ce soit » et pourtant ses inventions (comme l’ampoule électrique) ont changé le monde.

  • Walt Disney s'est fait renvoyer par le rédacteur en chef d'un journal parce qu'il « manquait d'imagination et n'avait pas de bonnes idées ».

  • Lorsqu'il était enfant, Albert Einstein rencontrait des difficultés à communiquer et à apprendre d'une manière traditionnelle. Il a gagné un prix Nobel en physique, sans parler de sa théorie de la relativité.

  • Lors d'un des premiers tests à l'écran de Fred Astaire, un dirigeant a écrit : « Ne sait pas chanter, ne sait pas jouer, légère calvitie, danse un peu ». Fred Astaire est devenue une légende d'Hollywood et de Broadway.

  • J.K. Rowling était une mère célibataire qui vivait de l'aide sociale lorsqu'elle a commencé à écrire son premier roman « Harry Potter ».

Si toutes ces personnes avaient cédé face aux difficultés, elles n’auraient jamais aussi bien réussi leur vie. Elles sont un exemple d’optimisme, car elles ont choisi de tirer le meilleur parti des difficultés auxquelles elles ont été confrontées.

De la même façon, ne vous laissez jamais abattre par vos difficultés. Demandez-vous plutôt ce que vous pouvez apprendre d'elles et comment vous pouvez les inverser pour créer la vie que vous recherchez. Une telle approche proactive est le début d'une vie heureuse.

Pour cela, posez-vous les bonnes questions !

C'est l'habitude la plus simple mais peut-être aussi la plus importante que j'ai découverte en adoptant un état d'esprit positif. Les questions que nous nous posons jour après jour, lorsque nous nous retrouvons dans des situations négatives, difficiles ou incertaines, font toute la différence.

Une personne négative a tendance à se poser les questions suivantes :

  • « Pourquoi ça m’arrive à moi ? »

  • « Pourquoi j’attire toujours les problèmes ? »

Alors qu’une personne positive se pose des questions qui ouvrent l'esprit à de nouveaux points de vue et possibilités. Voici quelques-unes de mes questions préférées pour favoriser un état d’esprit positif :

  • « Qu’est-ce qu’il y a de positif dans cette situation ? »

  • « Qu’est-ce que cette situation m’apprend ? »

  • « Quel petit pas puis-je faire aujourd'hui pour commencer à résoudre cette situation ? »


2) Créez un environnement positif

Les personnes avec lesquelles vous passez du temps et les informations que vous laissez influencer votre esprit, ont un effet important sur votre attitude et votre façon de penser.

Alors :

  • Passez plus de temps avec les personnes qui vous enrichissent et moins de temps, voire pas de temps du tout, avec les personnes négatives et critiques.

  • Lâchez prise. Les personnes positives abandonnent les choses qui ne les aident pas à vivre une vie consciente et positive. Cela inclut les relations toxiques et négatives. J’ai dû récemment abonner une amitié d’enfance. Pendant longtemps, j’ai tenté de sauver cette amitié à laquelle j’étais très attachée. Mais toutes mes tentatives n’ont fait que m’épuiser. J’ai fini par réaliser que nous n’étions tout simplement plus compatibles en tant qu’amis. Nous avons finalement mis un terme à cette amitié et je dois avouer que je me suis sentie immédiatement soulagée d’un poids.

  • Nourrissez-vous d’informations positives. Ainsi, passez moins de temps sur les médias négatifs et passez plus de temps à lire des blogs et des livres positifs et constructifs, à regarder des films motivants, à écouter des chansons inspirantes...

Pensez aux choses actuellement négatives dans votre vie. Il peut s’agir de personnes toxiques, de personnes qui pompent toute votre énergie, ou de vos croyances négatives, de vos pensées tristes, ou de ces choses qui déclenchent chez vous des souvenirs malheureux. Puis commencez à les lâcher, une par une. Plus tôt vous les laisserez partir, plus vite vous serez heureux.

3) Soyez reconnaissant pour ce que vous avez

La gratitude est un moyen très simple et rapide de stimuler l’optimisme.

Les personnes positives sont reconnaissantes pour chaque bonne chose qui leur arrive.

Beaucoup d'entre nous ont tendance à se concentrer sur les choses négatives de la vie et cela nous amène, naturellement, à nous sentir négatifs.

Pourquoi ne pas plutôt prêter attention aux nombreuses choses positives dans nos vies ? Par exemple, au lieu d'être contrarié par l'embouteillage dans lequel vous vous trouvez en ce moment, pourquoi ne pas être reconnaissant pour le véhicule que vous conduisez ? Au lieu de vous plaindre de votre patron, pourquoi ne pas être reconnaissant d’avoir un emploi, quand tant d’autres sont au chômage ?

Avec ce petit changement de mentalité, vous serez surpris de voir combien de bonnes choses vous avez déjà.

Pour vous aider, voici les questions que je me pose généralement :

  • De quoi puis-je être reconnaissante dans ma vie aujourd'hui ?

  • Quelles sont les 3 personnes que je suis heureuse d’avoir dans ma vie et pourquoi ?

  • Quelles sont les 3 choses me concernant pour lesquelles je peux me remercier ?

Au début, ça n’est pas toujours facile de trouver des choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants. Mais au bout de quelques jours, les choses viennent plus facilement. Les amies, le café du matin, un bon repas, les vacances en famille ou la vie elle-même, nous portons rapidement un autre regard sur toutes ces choses que nous avons tendance à prendre pour acquises.

Prenez quelques minutes chaque jour pour répondre à l’une de ces questions et vous vous sentirez plus positif, même si dans les faits votre vie n’a pas changé.

4) Prenez soin de vous

Etre positif, ce n'est pas seulement penser différemment. Il s'agit également de prendre soin de soi.

Les personnes positives mènent une vie bien équilibrée. Cela signifie qu'elles ne laissent pas le travail prendre le dessus sur leur vie, pas plus que leurs relations d’ailleurs.

Avant mon burnout, j’avais pris la mauvaise habitude de consacrer tout mon temps et mon attention au travail, au point de n’avoir quasiment plus de vie sociale. Bien que j’adore mon travail, j’ai fini par craquer.

C'est alors que j'ai réalisé l'importance d'une vie bien équilibrée pour mon bien-être émotionnel. Alors aujourd'hui, je m'assure de consacrer du temps aux domaines essentiels de ma vie : famille, amis, carrière et moi.

Et dans le temps pour moi, il y a prendre soin de mon corps.

Ainsi j’ai découvert que faire un peu d’exercice (ne serait-ce qu’une ballade plusieurs fois dans la semaine), dormir bien et suffisamment chaque nuit et avoir une alimentation saine, a un réel effet sur mon état d’esprit.

Si je gère mal ces choses relativement basiques, alors mon anxiété augmente et m’empêche d’avoir une vision objective. Les pensées négatives sont plus présentes.

Prendre simplement soin de soi aide à minimiser tout un tas de problèmes.

5) Commencez votre journée de manière positive

La façon dont on aborde notre réveil donne le ton pour le reste de la journée.

Par exemple, si je n’entends pas le réveil sonner et que je me lève en retard, je vais être stressée toute la journée. En revanche si je me réveille à l’heure, sans stress, alors je suis plus sereine le reste de la journée.

Alors, comment pouvez-vous rendre votre journée plus positive ?

Pour ma part, j’ai mis en place trois étapes qui fonctionnent bien sur moi. Tout d’abord, dès mon réveil je fais une rapide méditation guidée du matin. J’aime bien celles de Jenna Blossoms (par exemple, méditation guidée du matin pour une journée harmonieuse ou méditation guidée pour une journée pleine d'énergie). Puis, pendant que je prends mon petit déjeuner, je me pose au moins une question de gratitude. Enfin, avant de partir travailler, je me pose sur la terrasse avec une tasse de café, observe la nature et réfléchi calmement à ce que je souhaite accomplir dans la journée.

Ces étapes mettent mon esprit sur la bonne voie et me remplissent d'énergie pour la journée.

Et vous, quel rituel matinal vous permet d’aborder votre journée de façon sereine et positive ?

6) Traitez vos problèmes tout de suite et focalisez-vous sur les solutions

Face à un problème ou une situation difficile, la façon la plus sûre d’augmenter l’anxiété est de s’asseoir et de ne rien faire.

Les personnes positives traitent leurs problèmes tout de suite, plutôt que de les ignorer. Car ignorer les problèmes ne signifie pas qu’ils disparaitront. Au contraire, ils restent là et prennent de plus en plus de place dans notre esprit, même si on ne s’en rend pas compte. Puis un jour, on réalise qu’on est devenu accro au grignotage, ou que l’on a développé certaines habitudes un peu étranges. Bref, nous n’en avons pas conscience mais nos problèmes nous parlent. Il faut donc s’attaquer à chaque problème pour le résoudre complétement.

Comment faire ?

  • Listez tous les problèmes en suspens que vous aimeriez traiter

  • Résolvez les problèmes les uns après les autres. S’attaquer à plusieurs problèmes à la fois est juste démoralisant, donc traitez un problème à la fois, cela vous aidera à gérer les choses plus facilement.

  • Posez-vous les questions que nous avons vues au point 1, pour ouvrir votre esprit aux possibilités de la situation problématique.

Si vous avez du mal à vous mettre en action, alors posez-vous les questions suivantes :

  • Quel petit pas puis-je faire aujourd’hui pour faire avancer la situation ? Ensuite, faites ce petit pas en avant. Aussi petite que soit cette étape, elle peut avoir un effet important sur votre humeur et vos pensées.

  • Si cette étape vous semble encore trop grande ou si vous tergiversez, alors demandez-vous : quelle étape encore plus petite puis-je mettre en œuvre pour avancer aujourd'hui ?

Le plus important est d'avancer, même si vous ne faites qu’une toute petite chose.

7) Réduisez vos inquiétudes

L’anxiété est comme une mauvaise habitude puissante et destructrice, qui peut prendre le dessus sur la pensée de n’importe qui.

C’est le plus grand obstacle à l’optimisme et à la croissance personnelle.

Deux étapes efficaces m'ont aidé et m'aident encore aujourd’hui, à minimiser mes inquiétudes :


  1. Demandez-vous combien de vos inquiétudes se sont déjà réellement produites. Si vous êtes comme moi, vous constaterez que la réponse est : très peu. La plupart des choses que vous craignez tout au long de votre vie ne se produiront jamais. Ce ne sont que des cauchemars ou des monstres dans votre esprit. Cette question peut vous aider à faire une vérification de la réalité, à vous calmer et à réaliser que vous venez probablement de construire un autre cauchemar imaginaire.

  2. Concentrez-vous sur les solutions et les actions que vous pouvez entreprendre. Les inquiétudes se renforcent dans un esprit brumeux et un corps inactif. Utilisez donc les questions des points 1 et 6 pour sortir de vos soucis et passer à la résolution.

8) Ne laissez pas vos idéaux ruiner votre optimisme

Une erreur répandue, quand on souhaite changer d’état d’esprit, est de penser que l’on doit être parfaits et faire les choses parfaitement tout le temps.

Mais cela est un frein à l’acquisition d’une attitude positive.

Le passage à une attitude positive est progressif. Malgré les erreurs et les rechutes, pratiquer chaque jour renforce, au fil du temps, votre point de vue positif.

Passer d’un état d’esprit négatif à un état d’esprit positif, ne se fait pas en un claquement de doigt. Et vous blâmer lorsque vous avez des pensées négatives, ne vous aidera pas à changer d’attitude.

Concentrez-vous plutôt sur un changement progressif. Si actuellement vous êtes positif 40 % du temps, essayez d'améliorer cela pour être positif 60 % du temps. Ensuite, essayez d’atteindre 80 % petit à petit, au fur et à mesure que ce nouveau mode de penser devient une habitude. Puis, si vous le pouvez, passez à 100 % (pour être honnête, j’en suis encore loin, mais j’y travaille chaque jour).

Se focaliser sur une amélioration progressive apporte des résultats qui s’inscrivent dans la durée. C’est plus long, mais les bases sont plus solides.

Pour aller plus loin, je vous conseille la série d’articles intitulée « Comment tirer le meilleur parti de votre perfectionnisme ? »

9) Assumez vos responsabilités

Les personnes positives assument leurs responsabilités parce qu'elles savent que le bonheur est un choix.

Assumez la responsabilité de tous les problèmes, chagrins, mauvaises relations et autres, auxquels vous êtes confrontés. Bien que vous n'ayez peut-être pas créé ces problèmes et qu'ils puissent être le résultat de la mauvaise action des autres, vous pouvez toujours assumer la responsabilité de les vivre. Cela vous met en position de pouvoir y mettre un terme.

Par exemple, lorsqu’on souffre d’un chagrin d’amour, on reproche à l’autre de nous faire souffrir. Mais quand on prend enfin la responsabilité de nos émotions et de la situation, alors on peut passer à autre chose.

En fait, nous sommes capables de contrôler notre bonheur en prenant la responsabilité de nos émotions négatives. En faisant cela, nous pouvons prendre des mesures pour remédier à notre malheur et aux situations qui en sont la cause, plutôt que de rejeter le blâme sur les autres.

10) Apportez votre aide aux autres

Les personnes positives distribuent amour et gentillesse aux autres, sans rien attendre en retour.

A mon sens, l'une des choses les plus gratifiantes que l'on puisse faire dans la vie est d'aider les autres.

Les choses les plus simples peuvent aider les autres : un petit coup de téléphone à un ami éloigné, féliciter un collègue pour un travail bien fait, prêter notre épaule à un proche dans le besoin.

Nous ne sommes jamais trop jeunes ou trop vieux pour offrir de l'aide ou des conseils aux autres. Ne laissez pas vos croyances limitantes vous guider, car vous pouvez toujours aider les autres, quel que soit votre âge ou votre situation dans la vie.

Vous avez plus de pouvoir que vous ne le pensez, alors utilisez-le pour aider les autres. Vous constaterez que lorsque vous donnez, vous recevez naturellement en retour.

Enfin, un dernier point en bonus :

11) Un rappel pour vous aider à ne pas abandonner

Je voudrais terminer cet article par une citation simple, mais puissante et intemporelle, qui me réconforte et m’encourage à continuer quand les choses semblent sombres.

« L’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. » (Paulo Coelho)

Cette citation m'a aidé à tenir et à continuer, notamment quand ma situation professionnelle était désastreuse.

Je trouve cette citation très vraie car chaque fois que les choses me semblent être au plus bas, quelque chose de positif se produit toujours. C’est probablement parce que quand je suis au creux de la vague, je suis obligée de changer ma façon de penser et de faire les choses.

Mais c’est peut-être aussi parce qu’en agissant plutôt qu’en abandonnant, je crée les conditions favorables pour égayer ma vie et aider à ce que quelque chose de bien se produise.

Voir cette citation se concrétiser a renforcé ma conviction que je dois rester positive, agir et continuer, même lorsque je traverse des moments difficiles.

Pour vivre plus positivement, je vous encourage à cultiver ces habitudes dès aujourd’hui.

Laquelle de ces habitudes résonne le plus en vous ? Par laquelle allez-vous commencer ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Pas encore inscrit.e à la newsletter ?

Inscrivez-vous et accédez à toutes les ressources offertes par Les Moments Sereins !

Ebooks, astuces…la boîte à outils pour gagner chaque jour en sérénité.

JE M'INSCRIS ICI

Banniere descriptive.png
  • Facebook
  • Pinterest

Recevez mes meilleurs conseils

sur le développement personnel

Rejoignez la newsletter gratuite pour recevoir

tous mes articles dans votre boîte e-mail.

Recevez mes meilleurs conseils

sur le développement personnel

Rejoignez la newsletter gratuite pour recevoir

tous mes articles dans votre boîte e-mail.

Note sur l’affiliation : en tant que partenaire Amazon EU, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Ce site est indépendant et en aucun cas lié par ses propos ou ses offres à Facebook.

  • Facebook
  • Pinterest

©2020 Les Moments Sereins