Merci d'être ici !

« Ça va vite, ça va beaucoup trop vite ! » (pour les adeptes des « bronzés font du ski »). C’est l’effet que me fait notre monde. A peine réveillés, nous sommes sollicités de toutes parts via les réseaux sociaux, les e-mails, le téléphone qui sonne, une notification qui arrive, la petite famille à gérer, l’entourage professionnel, la circulation... Nous devons être supers performants au boulot, à la maison (style « la petite maison dans la prairie »), avec nos amis…Toujours, partout, sans arrêt, avec tout le monde… Stoooooooop !!! Et si on respirait ?

 

Bonjour, je suis Victoria Jacques (il s’agit d’un pseudonyme, ou pour le dire plus joliment, d’un nom de plume). Anxieuse, stressée, burn-outée (!)… Bref, un « doux » panel de ce que nous pouvons vivre, ressentir voire subir et dont nous souffrons.

 

Evidemment, sinon ça ne serait pas drôle, je ne suis pas qu’une anxieuse née. J’ai aussi la « chance » d’être feignante. Mais une vraie de vraie, moins j’en fais, mieux je me porte. Sauf que « coincer la bulle », ça fait culpabiliser ! (au siècle dernier, les vintages comme moi coinçaient la bulle. Maintenant, on procrastine…au final, le résultat est le même, on n’en fout pas une rame !).

 

Alors pour me sentir mieux dans ma peau, arrêter de m’angoisser et de culpabiliser pour tout et n’importe quoi, pour gagner en sérénité et raccrocher au wagon des « supers winners de la vie », j’ai décidé de m’intéresser au développement personnel. Et là j’ai réalisé que les merveilleuses techniques proposées par les « gourous » du développement personnel, ne fonctionnent pas sur moi. Tout simplement parce que pour que ça marche, ben faut mettre en œuvre. Mais tester, ça signifie se coller des obligations, s’obliger à… Et justement, je fuis les obligations (elles arrivent toutes seules, pas besoin d’aller les chercher !). Je déteste les injonctions à faire et tout ce qui, au final, nourrit ma culpabilité.

 

Par exemple, je me suis intéressée au « miracle morning ». Parfait…pour ceux qui sont du matin ! Alors certes lorsque je me lève tôt, j’apprécie le silence, entendre la ville se réveiller progressivement, voir le soleil chasser la lune… Mais au bout de 15 jours de ce régime, je ressemble à un zombie. Les matinées ça va, j’ai la pêche. Mais les après-midi me semblent interminables et j’erre comme une âme en peine à la recherche d’un regain d’énergie. Adieu productivité ! Je n’arrive pas à tenir au-delà de 21h le soir (sympa pour les apéros du week-end avec les amis !). Bref, une catastrophe. M’obliger à aller contre nature a été une véritable épreuve. Je suis du soir, j’ai toujours été un papillon de nuit, depuis toute petite. C’est comme ça !

 

Ce qu’il faut comprendre avec le développement personnel, c’est que c’est « personnel » ! Ce qui marche pour l’un, ne fonctionnera pas pour l’autre. En revanche on peut glaner, dans ces pratiques, tout un tas d’astuces que l’on peut remanier pour se les approprier et les adapter à notre mode de fonctionnement. De petites choses, non contraignantes, par-ci par-là, mais qui additionnées, au bout du compte, peuvent faire la différence.

 

Pour ma part, je ne cherche pas à devenir la reine de la productivité, ou à trouver la formule magique qui m’apporte le bonheur 24h/24, 7j/7. Je ne crois pas vraiment à ces choses-là. Je ne suis pas une hyperactive, donc il y a peu de chance que je le devienne. Je ne suis pas du matin, donc il faut accepter que je sois du soir. Ça ne changera pas et je ne veux pas que ça change. Pourquoi aller contre nature ? Mes journées n’ont que 24 heures, comme tout le monde et je suis une véritable marmotte, j’adore dormir. Là aussi, peu de chance que ça change, surtout que ça ne me rendrait pas plus heureuse, bien au contraire. En définitive, je ne cherche pas à changer. Je souhaite juste, sur la base de ce que je suis, améliorer les choses afin d’être plus sereine d’en la façon dont j’appréhende les événements, la vie… Il s’agit juste de bouger un peu les lignes, déplacer légèrement le curseur et voir ce que ça produit sur mon environnement et sur moi.

 

En recherche de bien-être j’ai décidé, à travers ce blog, de vous partager mes astuces, mes mantras, mes tantras, mes lectures inspirantes…toutes ces choses qui, au fil des semaines, m’aident à vivre des moments sereins.

Banniere descriptive.png

Pour  recevoir Les Moments Sereins dans votre boîte mail

Cliquez ici

Note sur l’affiliation : en tant que partenaire Amazon EU, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Ce site est indépendant et en aucun cas lié par ses propos ou ses offres à Facebook.

Pour  recevoir Les Moments Sereins dans votre boîte mail

Cliquez ici

©2020 Les Moments Sereins